Les subsides en région bruxelloise

subsides

Si vous souhaitez lancer un investissement pour votre entreprise à Bruxelles cette année, informez-vous et consultez-nous concernant les différents subsides que vous pourriez obtenir. Nous allons vous démontrer qu’il est parfois plus avantageux de viser un investissement plus élevé puisque certains paliers de subsides permettent de toucher la différence ajoutée. Ou comment peut-être payer moins, au final, en ayant dépensé plus !

Vérifiez d’abord si vous pouvez prétendre à des subsides.

Il y a différents taux de prime.

Un exemple concret : vous n’êtes pas en zone d’expansion (voir carte ci-dessous) soit une base de 5% + STARTER 5% + vous êtes un secteur prioritaire (Horeca) +5% = 15% des investissements peuvent être subsidiés.

Montant minimum : dans le cas d’un Starter (moins de quatre ans d’existence), il faudrait 10.000€ HTVA pour pouvoir introduire la demande de subside. A vous de regarder vos différents devis mais 10.000€ x 15% = 1.500€ de cash back = 8.500€ de cout réel. Donc plus avantageux que si vous souhaitiez uniquement investir 8.500€ ou 9.000€ sans demander de subside !

 

A noter que se situer dans la zone d’expansion (la partie colorée de la carte) vous permet de bénéficier d’un taux de base à 10%, cumulable avec les autres avantages !

La procédure à suivre :

– Compléter le dossier et demander l’autorisation préalable de réaliser les investissements (attention : uniquement des devis, tout paiement déjà effectué ne compte pas pour valider un subside).

– Vous recevez un accusé de réception qui vous autorise à faire les investissements.

– Vous pouvez faire les investissements en question.

– A la fin des investissements, vous complétez le dossier en ligne en joignant les factures + preuves de paiements + un document comptable à nous demander. Le lien.

Pour vous connecter : un gérant avec sa carte d’identité et son code PIN.

D’autres subsides possibles :

Il existe, en dehors du cas utilisé pour l’exemple, de nombreuses opportunités pour demander des subsides. Par exemple de subsides à la consultance, à l’exportation, pour la formation, pour la création d’un site web ou le lancement d’une plateforme d’e-commerce… Une liste complète, comprenant les conditions et plus de détails se trouve via le lien ci-dessous. Le lien par-ici!

Nous restons bien entendu disponibles pour tous conseils et toutes questions relatives à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *